Coronavirus Nouvelle-Calédonie

logo coronavirus

Dernière mise à jour : 10 août 2020

Le virus n'est pas présent sur le territoire.

Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a décidé de faire preuve de prudence quant à l'ouverture des frontières afin d'assurer la sécurité de sa population locale. Celles-ci restent donc pour le moment fermées aux visiteurs internationaux.

► Tous les vols sont suspendus à destination du territoire jusqu’au 24/10/2020, à l'exception des vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation.
► Tous les voyageurs sont invités à reporter leurs voyages.
► La navigation des paquebots, bateaux de pêche et navires de plaisance arrivant de l’international dans les eaux intérieures et territoriales de la Nouvelle-Calédonie reste interdite. 

Grâce à une politique sanitaire contrôlée, l'archipel n'a pas été impacté par la pandémie COVID-19. Le virus n'a jamais circulé sur le territoire. 

+ de 11 000 dépistés : 
23 cas confirmés (tous importés) - 22 guéris - 1 hospitalisé - 0 décès

⚠ IMPORTANT : Situation des vols vers et depuis la Nouvelle-Calédonie ⚠

Compte-tenu de la situation de la pandémie de Covid-19 et des limites des capacités hôtelières de quatorzaine, les vols internationaux réguliers au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus (sauf vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation) depuis le 20 mars et ce, jusqu'au 24 octobre 2020.

Toutes les personnes ayant prévu de voyager vers la Nouvelle-Calédonie sont invitées à contacter leur compagnie aérienne ou leur agence de voyage.

Il est vivement conseillé d’attendre l’annonce officielle de la date de fin de suspension des vols pour réserver à nouveau des billets d’avion à destination de la Nouvelle-Calédonie sur les vols réguliers commercialisés par les compagnies aériennes.

Attention, même si vous avez la possibilité de prendre dès maintenant un billet sur un vol régulier, vous n’avez en effet aucune garantie qu’il puisse être utilisé aux dates attendues.

Plan de rapatriement des résidents en Nouvelle-Calédonie

Un plan de rapatriement des résidents calédoniens bloqués à l'extérieur a débuté le 3 avril en étroite collaboration avec Aircalin.  

Les vols sont programmés en fonction de la capacité d’accueil en quatorzaine hôtelière (600 places) et des critères de priorité établis par le gouvernement (problèmes de santé, personnels médicaux et essentiels, difficultés financières ou de logement, etc.).

MESURES SANITAIRES
PARIS > NOUMÉA :

Pour pouvoir embarquer à Paris, les passagers de plus de 11 ans qui quittent la Métropole à destination de la Nouvelle-Calédonie, doivent :

  • ► présenter le résultat d'un test de dépistage du Covid-19 négatif, réalisé moins de 72 heures avant le vol ;
  • ► présenter une attestation sur l'honneur par laquelle ils déclarent ne pas avoir de symptômes d'infection au Covid-19 et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol.

Ces documents sont à transmettre, avant l'embarquement, à la compagnie aérienne qui les contrôlera.

Télécharger >> Déclaration sur l'honneur d'absence de symptôme et de contact Covid-19

À leur arrivée, tous les passagers sont soumis à une quarantaine obligatoire (quatorzaine dans un hôtel réquisitionné).

À l’issue de la quatorzaine hôtelière, toutes les personnes sont testées. Si le test s'avère négatif, elles peuvent regagner leur domicile.

Cette procédure vise à prévenir toute introduction du coronavirus en Nouvelle-Calédonie.

Pour toutes questions sur les rapatriements en Nouvelle-Calédonie et les départs de Nouvelle-Calédonie, cliquez ici.


Infos vie quotidienne

Fort de deux constats (absence de circulation du virus en Nouvelle-Calédonie et sas d’entrée jugé efficace), la décision a été prise de lever, dès lundi 15 juin, toutes les contraintes à la vie quotidienne qui persistaient en Nouvelle-Calédonie : fin de l’obligation de port du masque, de l’identification des personnes, et des contraintes de regroupement (évènements).
Il est tout de même conseillé à la population de continuer à pratiquer les mesures d'hygiène mis en place jusqu'alors.

Rappel des mesures d’hygiène reconnues et recommandées pour tous, en tout temps :

  • • Lorsque vous toussez ou éternuez : couvrez votre nez et votre bouche avec votre coude afin de réduire la propagation des microbes et de ne pas contaminer vos mains ; utilisez un mouchoir de préférence en papier, jetez-le dès que possible à la poubelle, puis lavez vos mains.
  • • Lavez fréquemment vos mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • • Désinfectez vos mains avec un gel hydroalcoolique. 
  • • Restez à une distance de plus d’un mètre d’une personne qui tousse ou éternue.


Transports domestiques

Le transport domestique terrestre, maritime et aérien est autorisé à l’intérieur de la Nouvelle-Calédonie et dans les eaux territoriales et intérieures, dans le respect des gestes barrière. Cette mesure inclut le transport de passagers, pour la desserte touristique ou non, des îles et îlots. 

Pour toutes questions sur les transports, cliquez ici.


Navires de tourisme et de commerce

La navigation des paquebots, bateaux de pêche et navires de plaisance arrivant de l’international dans les eaux intérieures et territoriales de la Nouvelle-Calédonie reste interdite. Cette mesure ne concerne pas les porte-conteneurs, minéraliers et pétroliers, ni les navires déjà présents qui seraient amenés à quitter les eaux de la Nouvelle-Calédonie, puis à y entrer de nouveau, dès lors qu’ils n’effectuent pas d’escale à l’étranger et que l’équipage n’a pas de contact avec les personnes embarquées sur un autre navire venant des eaux internationales.


Se tenir informé

En cas de doute, fiez-vous uniquement aux sources officielles :